Le tunnel H18: le plus gros investissement cantonal depuis des décennies

Avec 186 millions dont 73 à la charge du canton, l’évitement Est de la Chaux-e-Fonds est le plus gros crédit voté par le Grand Conseil après le TransRun, refusé par le peuple en 2012.

– Les tunnels sous la Vue des Alpes, votés en 1986 ont coûté 95 mio (yc rallonge de 25mio ) avec correction de l’indice des prix à la consommation (IPC): 138 millions
– Unimail, voté en 1990 a couté 111 mio, avec l’IPC 145 millions
– Pourtalès, voté en 1995 a coûté 145 mio, avec l’IPC 162 millions
– Microcity, voté en 2010 a couté 71 millions (pas de renchérissement)
– TransRUN refusé par le peuple en 2012 aurait effectivement coûté 919 millions
– RER (gare de Cernier + liaison Corcelles-Bôle) voté en 2020 pour 114 millions


Ces chiffres comprennent les diverses subventions de la Confédération.


Pour les constructions, en particulier le génie civil, il existe un autre indice de l’évolution des prix donné par l’OFS. Par exemple, l’indice 100 de 1998, donne un renchérissement à 146 en 2021. (Lien) En combinant l’indice bernois, depuis 1989, les tunnels sous la Vue ont vu un renchérissement de 195% représentant aujourd’hui 185 millions.


En comparaison, les impôts en 1992 ont rapporté 498 millions, ceux de 2020, 1002 millions. Les tunnels sous la Vue des Alpes représentaient donc environ 19% des recettes fiscales de canton, le tunnel de la H18 environ 17,6%


Les crédits autoroutiers de l’A5 n’ont pas été votés par le Grand Conseil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.